Ceci est un résumé de l’expérience de workshop « Lightype » mené par Vincent Devillard, designer graphique & Loeïza Cabaret, conceptrice lumière. Dans le cadre d’European Architecture Students Assembly (EASA), cette année là en Bulgarie à Veliko Tarnovo…
Here’s a summary of the workshop experience « Lightype » by Vincent Devillard, graphic designer, and Loeïza Cabaret, lighting designer. This year in Bulgaria, at Veliko Tarnovo, as part of the European Architecture Students Assembly (EASA)…

  • 1er JOUR matin – VISITE ET REPÉRAGE DE VELIKO TARNOVO / Day 1, morning : visit and orientation through Veliko Tarnovo

    Découvrir son environnement et se positionner dans un espace en récoltant un maximum d’information sensible sur la ville ; motifs, détails, lettrages, matières et textures, topographie et spécificités architecturales, circulations, points de vues…Faire connaissance avec nos participants en déambulant.

    Discovering the environment and positionning oneself in the area by collecting a lot of discernible informations about the city : motifs, details, lettering, matters and textures, topography, architectural specificities, circulation, perspectives…

  • 1er JOUR après-midi – théorie & pratique / Day 1, afternoon : theory and practice

    Le lendemain de notre arrivée en Bulgarie, notre défi consistait à présenter en anglais notre proposition de workshop (avec teaser) devant une salle de 600 étudiants et tuteurs européens.
    La proposition essentielle de notre workshop était d’envisager le lettrage en relation avec la lumière et la ville. Le nom de notre workshop : « LiGHTYPE ».

    Workshop_visual

    Le 1er jour réel de notre workshop a eu lieu ici dans la cours du FABLAB à Veliko Tarnovo.
    Après un cours de 3/4 d’heure-1h d’échanges et de présentations sur différentes familles de typographies ainsi que des référentiels de différents projets de design typographiques (modular typo/food typo/found object/optic illusion/butterfly cocoon project/Beautiful with knife project/Fab example), nous avons demandé aux participants d’écrire leurs noms avec des végétaux récupérés ensemble en se baladant à Veliko le matin même.

    The day after our arrival in Bulgaria, our challenge consisted of introducing our proposal of workshop in English, in front of a room of 600 European students and tutors.
    The essential proposition of our workshop was to envisage lettering in association with lighting and the city. Our workshop’s name was « LiGHTYPE ».

    The first true day of our workshop took place here, in the courtyard of the FABLAB at Veliko Ternovo.
    After a lesson of almost an hour consisting of exchanges and presentations about various typographical families and referentials from several projects of typographical design (modular typo/food typo/found object/optic illusion/butterfly cocoon project/Beautiful with knife project/Fab example), we asked the participants to write their names with plants that we had collected together during a walk through Veliko in the morning.

  • 1er JOUR après-midi – théorie & pratique / Day 1, afternoon : theory and practice (suite)

    Aux murs de notre salle, nous avions affiché une time-line créée des mois avant notre arrivée, où il était question de l’Histoire de la typographie mise en relation avec l’Histoire de l’architecture, Cette time-line définie par moi-même et un ami bilingue spécialement pour le workshop prend plusieurs formes, que vous pouvez découvrir en suivant ces liens :
    Version A3 web
    PRINT VERSION to download

    Ce jour-là, avant de nous quitter, nous avons présenté les 3 axes cadres du workshop, à savoir 3 principes généraux de projet que nous avions élaboré en amont, pour qu’ils y réfléchissent.
    C’était uniquement une base de réflexion, un cadre que nous acceptions de remettre en cause complétement avec les participants. Nous voulions vraiment décider au final avec les propositions des participants. Notre workshop tenait à établir la possibilité d’un réel processus de travail concerté, quitte à que le résultat soit moins important.

    We had displayed on the walls of our room a timeline (made months before our arrival) which parallelled history of typography with history of architecture. Especially defined for the workshop by a bilingual friend and myself through various forms, this timeline can be discovered via the following link :
    Version A3 web
    PRINT VERSION to download

    This day, before parting ways, we introduced the 3 axis of the workshop, that is to say the 3 general principles for the projects that we had elaborated before, so that the participants could think about them.
    They were solely a starting point, a framework that we accepted to completely challenge with the participants. We really wanted to decide in the end with the propositions of the participants. Our workshop wanted to establish the possibility of a real process of concerted work, even if the result may end up being less important.

  • LES EXPÉRIMENTATIONS DES LETTRAGES VÉGÉTAUX ÉPHÉMÈRES / Experimentations of ephemeral vegetal lettering
  • 2ème JOUR / Day 2

    Dès le deuxième jour, une équipe d’un autre workshop nous informe qu’un lieu pourrait être intéressant pour nous, un bâtiment situé sur la colline surplombant la ville, à côté de l’université.
    Il s’agit d’une église orthodoxe néo-gothique nue, INCROYABLE ! seulement la structure !
    From the second day, a team from another workshop brings to our attention an interesting place we could use, a construction built on the hill which overhangs the city, near the university.
    It’s a naked (there’s only the structure) neo-gothic orthodox church, INCREDIBLE !

  • 3ème JOUR JUSQU’AU 7ème JOUR / From day 3 to day 7

    Pendant 5/6 jours nous étudions le lieu et envisageons des projets sous forme de croquis.
    En tant que tuteurs nous faisons des allers-retours quotidiens sur les projets avec les participants, tout en gérant avec les organisateurs le matériel ainsi que la demande d’autorisation d’intervention dans l’église. Sachant qu’il est possible que l’on nous refuse d’y travailler, nous nous renseignons sur d’autres lieux en parallèle. Nous pensons donc à des projets spécifiques et contextuels et nous nous attachons en même temps à conceptualiser des projets modulables pour d’autres espaces.
    Nous demandons d’abord aux participants de réaliser des études documentaires ainsi que le plan du bâtiment.

    For 5/6 days we study the place and envisage projects as sketches.
    As tutors, we exchange daily on the projects with the participants, while managing the equipment with the organisers and the authorization request for the church. Knowing we could get a rejection, we parallelly look for other places. We therefore think about specific and contextual projects, while simultaneously conceptualizing modular projects for other places.
    We first ask the participants to make documentary studies and the plan of the building.

  • 5 ème JOUR – Découverte des signes Glagolitiques / Day 5 : discovery of glagolitic signs

    Derrière l’église, près d’une annexe de l’école d’art locale, nous découvrons des signes qui semblent être très bien codifié, mais nous pensons tout d’abord à un alphabet imaginaire. Nous saurons plus tard par des Bulgares, qu’il s’agit du proto-langage Glagolitsa, qui est né dans la région Bulgare et a nourri en partie le Cyrillique. Nous nous rendons compte que mettre en œuvre ces signes dans notre travail fait beaucoup réagir les Bulgares, avec une grande fierté pour cette histoire linguistique, eux qui se sentent souvent relégués à une Histoire toujours dure. Nous voulons l’incorporer d’une façon ou d’une autre dans l’un de nos projets.

    Behind the church, near the annex of the local art school, we find out some signs which seem to be very well codified, but at first we think it’s an imaginary alphabet. Some Bulgars inform us later that it’s the Glagolitsa proto-language, which is born in the area of Bulgaria and partially fueled the Cyrillic alphabet. We realize that using these signs in our work prompts a strong reaction from the Bulgars, with great pride for this linguisitc history, while their history is often reduced to the hard times. We want to incorporate these Glagolitic signs in one way or another in our projects.

  • 8-9 ème JOUR – NOUVEAU PLAN DE BATAILLE ! / Days 8 & 9 : NEW BATTLE PLAN !

    Mauvaise nouvelle, nous ne pouvons pas investir l’église !! :/ Nous décidons alors de répartir 3 petits groupes dans 3 espaces distincts. Nous validons les projets remis en cause au regard des nouveaux espaces ; certains participants doivent partir dans quelques jours déjà ; il est vraiment temps de passer à la construction ! Le matériel n’est pas à la hauteur de nos espérances, l’organisation EASA n’a pas eu toutes les subventions souhaitées…Cela devient tendu à plusieurs niveaux mais nous restons motivés, on rebondit, on trouve de nouveaux espaces et un groupe de Bulgares nous accueille dans une usine désaffecté très atypique. On a également perdu 2 jours avec le « National Evening » dans le planning, un grand week-end de fête mais cela était salutaire pour prendre l’air.

    Bad news, we can’t use the church !! We then decide to dispatch 3 small groups in 3 different places. We validate the projects challenged in relation with the new spaces ; some participants will already have to go in a few days ; time has really come to begin construction ! We’re quite disappointed by the equipment, the organisation of the EASA didn’t get all the subsidies they wanted… It becomes tense at some moments but we stay motivated and bounce back. We find new places and a group of Bulgars receives us in a very atypical disused factory. We also lost 2 days in the planning because of the « National Evening » event, a great week-end festival, but it was beneficial to take a breather.

  • 10ème JOUR – Début des réalisations / Day 10 : beginning of the making of the projects

    3 chantiers sont lancés / 3 projects are undertaken :
    ECHO Room, Glagolitsa/Глаголица table, NOWHERE/никъде

  • 11ème Jour – Découverte de photographies d’architecture ! = Exhibition !! / Day 11 : discovery of architectural photographies = exhibition !!

    Dans un bâtiment abandonné, nous avons trouvé des reproductions photographiques d’architectures des principaux bâtiments Bulgare. Nous confierons la collection à un autre workshop qui s’est occupé d’en faire une exposition, nous découvrirons par le workshop SPACEGUIDE qu’il s’agissait des bâtiments de la première Biennale d’ Architecture, Sofia, Bulgaria, 1981, Amazing !!

    In an abandoned building we find photographies of the main Bulgar buildings. We give the collection to another workshop which made an exhibition with it later. Thanks to the SPACEGUIDE workshop, we’ll discover later that these building were the ones of the first Biennale of Architecture of Sofia, Bulgaria, 1981, amazing !!

  • Glagolitsa/Глаголица table

    Nous avons décidé de créer un dispositif de type planétarium évoquant l’ancienneté des signes, son actualisation, sa découverte, son voyage à travers le temps.

    We’ve decided to create a planetarium-like dispositive to evoke the oldness of the glagolitic signs, their actualisation, their discovery, their journey through time.

    An installation with the GLAGOLITSA alphabet, mirrors and wood – avec Aiste Gudelyte, Marianna Kaprara, Louis Currie, Eva-Liisa Lepik, Loeïza K-barré, Matthias Matteo Klapper, Ernests Smilts, Maya Kolesnik, Kate Romanova, Katrina Belaya, Inese Rudzāte et Stephanie Elisabeth Rizaj, à Veliko Tarnovo City Bulgaria.

    [evp_embed_video url= »http://www.vincentdevillard.com/wp-content/uploads/2015/09/glago-table1.mp4″ width= »500″]

     

  • ECHO Room

    Comment la mise en espace d’un mot peux évoquer sa propre signification ? Une proposition

    How the staging of a word can evoque its signification ? A proposal

    ECHO appears with water mirror – avec Aiste Gudelyte, Matthias Matteo Klapper, Marianna Kaprara, Louis Currie, Loeïza K-barré, Inese Rudzāte, Eva-Liisa Lepik, Maya Kolesnik, Kate Romanova, Katrina Belaya, Ernests Smilts et Stephanie Elisabeth Rizaj, à Veliko Tarnovo City Bulgaria.

    [evp_embed_video url= »http://www.vincentdevillard.com/wp-content/uploads/2015/09/echo.mp4″ width= »500″]

     

  • NOWHERE/никъде

    Le projet est une anamorphose des mots NOWHERE/никъде qui pouvait s’observer d’un seul point de vue de jour comme de nuit par l’utilisation de 100% cyan et 100% rouge. L’utilisation de lumière colorée faisait apparaitre ou disparaitre les mots. Le jeu de mots NOW / maintenant, HERE/ ici, et NOWHERE/nulle part, fait référence au point de vue unique et la qualité éphémère de cette installation faite d’étagères construites à l’intention de l’apprentissage du code de la route.

    This project is an anamorphosis of the words NOWHERE/никъде which could be watched from a single viewpoint, day and night, by the use of 100% cyan and 100% red. The use of coloured light made the words appear or disappear. The wordplay between NOW + HERE and NOWHERE is a reference to the unique perspective and the ephemeral nature of this installation made of shelves used in the learning of the traffic code.

    NOWHERE/никъде – Lightype group – EASA 2014 – avec Eva-Liisa Lepik, Louis Currie, Inese Rudzāte, Aiste Gudelyte, Loeïza K-barré, Ernests Smilts, Marianna Kaprara, Maya Kolesnik, Kate Romanova, Katrina Belaya, Matthias Matteo Klapper et Stephanie Elisabeth Rizaj, à Veliko Tarnovo City Bulgaria.

    [evp_embed_video url= »http://www.vincentdevillard.com/wp-content/uploads/2015/09/now-here.mp4″ width= »500″]

  • Visite d’un site exceptionnel : Le Bouzloudja, Maison du parti communiste bulgare / Visiting an exceptionnal place : the Buzludzha Monument, House of the Bulgarian Communist Party

    À la fin du workshop, des petits groupes (participants et tuteurs de toute EASA) sont allé visiter un site exceptionnel : Le Bouzloudja, Maison du parti communiste bulgare, nous avions déjà trouvé la photographie quelques jours plus tôt ! Cette fois on y va ! L’expérience est saisissante pour tout le monde.

    At the end of the workshop, some small groups (participants and tutors from all the EASA) visited an exceptionnal site : the Buzludzha, House of the Bulgar Communist Party. We had already found its photography some days before ! This time we go and see it for real ! A striking experience for everyone.

Load More